societe

Khady Sèye tuée à Touba : Les effroyables aveux du présumé meurtrier

Cheikhouna Diop, 31 ans, présumé meurtrier de Khady Sèye tuée le 2 novembre dernier à Touba, est passé aux aveux devant les enquêteurs. Le suspect aurait reconnu les faits avec force détails. D’après son récit macabre, repris par L’Observateur, Diop déclare : « Je devais à Khady Sèye la somme de 500 Fcfa. Le samedi 2 novembre dernier, au petit matin, je me suis invité dans sa chambre pour rembourser le montant. À l’occasion, je lui ai même offert une petite bouteille de parfum. La veille du meurtre, j’ai passé toute la nuit à fomenter un plan macabre, consistant à attenter à la vie de Khady Sèye. »

« Elle m’a marabouté »

Le présumé meurtrier poursuit et évoque comme mobile de son crime le maraboutage. « Je suis persuadé qu’elle m’a marabouté. Elle m’a jeté un mauvais sort parce que je ne parvenais même plus à digérer les nourritures que je mangeais. Je vomissais systématiquement. Quand je suis sorti de la chambre de Khady Sèye, j’ai marqué un temps d’arrêt et je suis revenu sur mes pas. Cette fois, ma main n’a pas tremblé. Muni du couteau de cuisine, je l’ai prise de court et lui a asséné les coups qui lui ont été fatals ».

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer