societe

Scandale au ministère de la Justice : La nationalité sénégalaise vendue à 1 million Fcfa

Un agent  de la Direction des affaires civiles et du sceau du ministère de la Justice, chargé de la délivrance des attraits de décrets de naturalisation vendait la nationalité sénégalaise à un million Fcfa à des Libano-syriens, rapporte le journal Libération.

Sept suspects ont été mis aux arrêts par la Section de Recherches de Dakar. Le cerveau présumé du scandale a pris la fuite. Le deal a été découvert par l’officier d’état civil du centre de Grand-Dakar, Mamadou Diop.

Ce dernier a été intrigué de recevoir beaucoup de demandes de transcriptions pour des Libano-syriens déposée par la même personne nommée Ali Fawaz. Arrêté, il balance plusieurs personnes dont le principal suspect en service aux affaires civiles et du sceau qui confectionnait de faux décrets sur la base de vrais décrets existants en usant du cachet du service.

En juillet 2019, le journal rapporte qu’il a été signalé aux affaires civiles et du sceau que trois Syriens, un Saoudien et un Yéménite ont obtenu le certificat de nationalité sénégalaise sur la base de certificat de mariage avec une Sénégalaise délivré par l’état civil de Guédiawaye.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer