Politique

Ismaela Madior Fall dévoile un secret d’Etat qui va faire jaser

Des membres du parti au pouvoir ont aussi été condamnés, et d’autres épinglés par la Cour des comptes.» Cette révélation est d’Ismaïla Madior Fall, ministre de la justice va faire jaser dans les chaumières sénégalaises. Dans JA, le garde des Sceaux réfute les accusations d’une justice focalisée sur les opposants, à qui, il n’est pas donné une (chance) de rembourser. Car, il faut le rappeler, dans le cas Khalifa Sall, malgré un cautionnement de près de deux milliards Cfa, il s’est vu refuser toute chance de pouvoir bénéficier d’une liberté provisoire. Il faut signaler que dans cet entretien accordé à Ja, M. Fall n’a pas voulu révéler les noms des condamnés appartenant au parti au pouvoir. Pour lui, il est inutile de les vilipender. Le ministre de la Justice rappelle que l’Inspection générale d’Etat est cette institution qui «rend compte directement la Présidence et a pour mission de contrôler voire de sanctionner les ministres et les fonctionnaires.» Il soutient qu’il appartient au Chef de l’État de décider si ses rapports doivent être rendus publics ou non. Non sans dire que «si certains faits sont qualifiés de délits ou de crimes, il peut les transmettre à la justice.» Il explique que «la Cour des comptes est une institution indépendante de l’Exécutif et du Parlement, qui publie son travail sans demander l’avis du Président.»

Après cette déclaration pour le moins surprenante, Birahim Seck du Forum Civil et Cheikh Guèye le maire de Dieupeul Derklé sont dans tous leurs états, après cette révélation dans JA de Ismaela Madior Fall.

IGFM

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer