Necrologie

Inhumation du capitaine de l’Asfa : Un militaire aussi, il pleure

Antoine Amath Coly, le capitaine de l’Asfa décédé suite à un malaise lors du match contre la JA, vendredi dernier, a été inhumé ce mardi au cimetière Saint-Lazare. Ses parents, amis, coéquipiers et autres camarades de corps l’ont accompagné jusqu’à sa dernière demeure.

Auparavant, tout ce beau monde a assisté à la messe qui a suivi l’exposition de la dépouille à l’église Saint-Paul de Grand-Yoff.

Au cimetière Saint-Lazare, l’émotion était vive. Certains, assumant leur impuissance face à la tristesse et la douleur, ont laissé perler leurs larmes devant la foule. D’autres, tête baissée, ont pleuré en silence.

Une poignée de militaires, probablement des coéquipiers du disparu ou ses camarades de corps, sans doute pour faire honneur à leur tenue, se retirèrent discrètement à l’abri des regards, pour laisser parler leur émotion avant de revenir parmi l’assistance. Droits dans leurs bottes.

La cérémonie d’inhumation a été ponctuée par le son du clairon, dernier hommage de l’armée à un de ses éléments tombé au champ d’honneur.

C’est alors que tout le monde regagnait la sortie du cimetière que Gérard, frère cadet du disparu, refuse de quitter Saint-Lazare et son aîné qui y repose désormais. Certains de ses parents et amis le convaincront de revenir à de meilleurs sentiments.

Antoine Amath Coly a succombé à un malaise, vendredi dernier, lors du match contre la JA. Il était défenseur et âgé de 29 ans. Son équipe a perdu (1-2) le match, une défaite synonyme de relégation en National 2 (D4).

Show More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker